Toute une épopée pour le double des frères FORTIER en un mois

Championnats de France d’aviron rivière à Gravelines les 2 et 3 octobre.

Les deux rameurs se sont qualifiés pour la grande finale dans laquelle étaient présents également 3 médaillés olympiques des JO de RIO. L'embarcation a parcouru les 3/4 du parcours en 3ème position suivie de très près par Libourne. Mais Aymeric et Alexis voient la médaille leur échapper dans les 250 derniers mètres, ne pouvant rien faire pour contrer le retour de Libourne. Ils terminent donc 4ème au pied du podium à 76 centièmes de la 3ème place. Malgré une déception légitime, c'est une très belle performance qu'ils réalisent là et l'on espère que ce n'est que le début.

Championnats de France mer à Menton les 15 et 16 octobre.

Ils arrivent sur bassin de championnats avec un esprit de revanche, on ne les y reprendra pas à deux fois. Premier parcours éliminatoire. Les 6 km à parcourir son mouvementés, Alexis au passage d’une vague saute de son siège et attéri au fond du bateau créant un trou et une voie d’eau. Ils réussiront malgré la charge supplémentaire à passer la ligne d’arrivée dans les 8 premiers synonyme de qualification en finale. Le lendemain le temps est plus clément et sur un départ foudroyant ils viennent prendre la tête de la course emmenés par le double d’Avignon. Ce mano a mano ne quittera plus le devant de la course et nos jumeaux passeront la ligne d’arrivée deuxième. Ca y est la médaille est là, en Argent ! Pas le temps de se relâcher, direction les championnats du monde d’aviron de mer à Monaco.

Championnats du monde des clubs aviron de mer 22 et 23 octobre à Monaco

Quelques jours plus tard nous les retrouvons en principauté pour clore définitivement la saison. La médaille des jours précédents leur permet de ne pas passer par les éliminatoires et entrent directement dans les qualifications. La concurrence est rude et les internationaux sont de sortie notamment Italien, Espagnoles et Serbes. Leur point fort, le départ. En partant tout de suite dans l’échappée de tête, ils s’ouvrent la finale gérant leur parcours pour ne pas griller toutes les cartouches dans une mer mouvementée par les vagues naturelles et celles des bateaux magnifiques du port de Monaco. Le lendemain sous les yeux du prince Albert II et de la princesse la finale est lancée. Partant toujours dans les meilleures places ils naviguent entre la 8ème et 10ème place. Parmi eux pas de touristes, surtout que sur les 75 partants (20 nations différentes) au début de la compétition seuls 21 concurrents ont eu leur ticket pour la grande finale. Après le dernier virement de bouée, dans l’emballage final, ils voient remonter le double de l’ACBB et passe la ligne d’arrivée en 12ème position et prenant la place de troisième bateau français.

Une saison qui se termine bien pour le club d’aviron de Corbeil puisqu’il totalise trois médailles en championnats de France, deux en Bronze et une d’argent.

Place maintenant à la nouvelle saison 2016-2017.


Ajouté le 25/11/2016 par Christophe Malchère -